Texte à méditer :  Le Togo, notre Bien commun à tous !   
Nouvelles


LETTRE OUVERTE DU CMDT AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE TOGOLAISE - par CMDT le 24/03/2016 @ 09:58

LETTRE OUVERTE DU CMDT AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE TOGOLAISE

ET A SON GOUVERNEMENT

6 mars 2016

La Diaspora togolaise s’indigne, manifeste et insiste :

« Libérez le Dr Antoine Randolph et Respectez le Droit Togolais !

Nous sommes tous Antoine Randolph ! » 

Cela fait plus de deux semaines que notre frère et ami de la Diaspora Togolaise en France a disparu à Lomé, au Togo. Il a été enlevé en plein jour, le mercredi 17 février, par des éléments de Service de Recherche et d’Investigation (SRI) et détenu au secret pendant plusieurs jours. Dans une déclaration sur une radio du pays, le Ministre de la Sécurité et de la Protection civile - Monsieur Yark Damehane a confirmé l’arrestation le jeudi 25 février, soit bien au-delà du délai légal de garde à vue de quarante-huit (48) heures, extensible à soixante douze (72) heures tel que prévu par la loi togolaise

1.   LE POUVOIR TOGOLAIS KIDNAPPE LE DR ANTOINE RANDOLPH.

C’est assez surréaliste de penser qu’alors que de nombreux Etats focalisent leur lutte contre le terrorisme afin d’assurer la protection de leurs concitoyens, les plus haut responsables du Togo organisent des enlèvements ciblés en tout non-respect du droit togolais comme au demeurant régional et international. L’Etat togolais kidnappe sur la base de l’arbitraire ! Le Togo renoue avec des pratiques hors-la-loi et banalisées qui permettent au système structurée par le feu Père et aujourd’hui le fils Gnassingbé de perdurer au pouvoir au

2.   ANTOINE RANDOLPH, UN COMBATTANT DE LA LIBERTÉ ET DE LA DÉMOCRATIE

Le Dr vétérinaire Antoine Randolph, septuagénaire, est une personnalité de premier plan au sein de la Diaspora togolaise et qui était de passage à Lomé. Le 14 septembre 1985, arrêté, torturé et humilié au Togo « officiellement » pour outrage à l’autorité publique, fait devenu au jugement du 30 juillet 1986« officiellement » outrage au Président de la République qui n’avait alors porté aucune plainte, le citoyen Antoine Randolph a été condamné à une peine de cinq ans et jeté en prison. Libéré le 12 janvier 1987, il fut contraint de s’exiler en France en qualité de réfugié politique et acquit la nationalité française.
Trente plus tard, de retour sur la Terre de ses aïeux, le même régime en place au Togo récidive son opération punitive et d’intimidation à l’endroit de la Diaspora indépendante, et en toute illégalité semble vouloir se réfugier derrière l’accusation de type « tentative d’atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat ». Bien sûr sous le règne de l’arbitraire, aucune preuve matérielle n’est avancée par les autorités togolaises qui refusent d’ailleurs d’autoriser les avocats du Dr Randolph et ceux de la Diaspora, le droit à la défense d’un présumé innocent dans le droit togolais.

3.   LA DIASPORA TOGOLAISE DE PLUS DE 1,5 MILLION DE CITOYENS S’INDIGNE

Alors que une grande majorité d’associations et de membres qui la composent ont exigé une indignation officielle, et face à ce déni de droit qui touche d’autres citoyens moins connus au Togo, est-ce que le Conseil Mondial de la Diaspora togolaise (CMDT) peut adopter la philosophie couarde des « trois singes » consistant à « ne rien voir », « ne rien entendre » et « ne rien dire » ?

LA DIASPORA TOGOLAISE, DIT NON !

Par la voix du CMDT et ses nombreuses structures décentralisées et autonomes, elle usera de tous les moyens d’influence pour obtenir la libération sans condition du citoyen Dr Antoine Randolph et de tous les autres Togolaises et Togolais subissant les affres de l’arbitraire d’un pouvoir sensé défendre tous les togolais.

Pour le CMDT, aucun togolais ne doit plus jamais se sentir seul et isolé.

4.   LA DIASPORA TOGOLAISE  RECLAME LA LIBERATION IMMEDIATE  DU DR RANDOLPH 

Le 17 février 2016 et bien avant l’enlèvement du Dr Antoine Randolph, le Gouvernement togolais, par l’intermédiaire du Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération et de l'intégration Africaine avait organisé en grande pompe à Lomé, un évènement intitulé « réussites Diaspora » pour s’approprier une partie de la Diaspora». Il était question de distribuer des décorations à des membres choisis de la Diaspora en guise de légitimation du système et faire croire à une « ouverture ». Mais aucun des membres de la Diaspora qui ont été décorés ne doivent leur réussite au système Gnassingbé. Que vaut une telle décoration aujourd’hui au regard du déni de droit et d’une gouvernance truffée de duperie et de duplicité ?

Deux ans auparavant, une délégation instruite par le Gouvernement togolais avait parcouru les principales grandes capitales du monde pour exhorter la Diaspora à rentrer afin de  contribuer au développement du Togo. Le Togo choisit donc de faire croupir en prison un Docteur vétérinaire qui a choisi de rentrer au pays. Il semble que le Gouvernement Togolais cherche t il à manipuler la Diaspora ?

Le Togo doit libérer le Dr Antoine Randolph pour qu’il mette sa compétence  et une partie de sa vie au service des siens.

5.   LE CMDT  DEMANDE A L'ENSEMBLE DE LA DIASPORA TOGOLAISE ET AU GOUVERNEMENT FRANÇAIS DE NE PAS TOLÉRÉR LE DÉNI DE DROIT AU TOGO.

Le Docteur Antoine Randolph, est un citoyen franco-togolais qui par son travail et implications sociales a rendu pendant des décennies de grands services à ses compatriotes français et à la France. Dans la Diaspora, en France et à l'international, il jouit d’un grand respect. Aujourd’hui au Togo, le Docteur Antoine Randolph, un présumé innocent selon la loi togolaise, est en Danger. Il faut le sauver de l’arbitraire, des tortures qu’il avait déjà connues au Togo par le passé, il y a plus de trente ans.

Le Dr Antoine Randolph ne doit pas être sacrifié sur l’autel d'affirmations de l'Etat togolais sans afficher les preuves, ce qui justifierait l'arbitraire, surtout si le Gouvernement persiste à lui refuser le droit à la défense avec constitution de partie civile.

La France, le pays des droits de l’Homme, ne doit pas tolérer le déni de droit au Togo

Le CMDT lance un appel pressant aux autorités françaises et de tous les pays où le respect des droits de l’Homme est une priorité de la Loi fondamentale, de soutenir le mouvement de libération immédiate et sans conditions du Dr Antoine RANDOLPH. 

Le CMDT exhorte tous les ressortissants togolais de par le monde à se mobiliser car le combat des droits de l’homme et la démocratie au Togo requièrent une mobilisation renouvelée. Ne pas agir, c’est trahir sa propre humanité et valoriser la lâcheté.

Le système actuel qui perdure au pouvoir au Togo peut assassiner, peut corrompre, peut tout acheter. Il peut aussi kidnapper, intimider et faire grossir les rangs de l’immigration en France et ailleurs.

Participons nombreux aux manifestations pacifiques en faveur de la libération de notre frère de la Diaspora ; et DEMANDONS COLLECTIVEMENT LA LIBÉRATION SANS CONDITION DU DR. ANTOINE RANDOLPH !

Pour le Conseil Mondial de la Diaspora Togolaise

Dr Martin AMOUZOU

Le Président d’Honneur

liberer_randolph2.jpg


VŒUX DU CMDT 2016 - par CMDT le 24/03/2016 @ 09:57

VŒUX DU CMDT 2016

Nos engagements doivent nous servir de boussole pour cette nouvelle année 2016

vdiaspora.jpgC’est avec un cœur battant que le Conseil Mondial de la Diaspora Togolaise souhaite à tous les togolais de l’intérieur et ceux de la diaspora ses Vœux de Joie, de Partage, d’Espérance au niveau familial  et de Solidarité concrète en direction du Togo.

Permettez –nous de vous dire tout d'abord  que nos convictions, notre citoyenneté et notre fraternité active doivent  favoriser par tous les moyens  l’unité  de la diaspora et  du Togo.

 Nous portons en chacun de nous , une vision de prospérité pour le Togo qui est fondée par nos engagements individuels et collectifs. Elle doit continuer à vivre et d’être nourri afin de faire  de ce rêve une réalité.  

Ces engagements sans faille ont déjà été notre leitmotiv au CMDT en 2015. Ils sont également le soubassement de tous les projets engagés par notre mouvement aux côtés de nos partenaires et amis en direction de nos concitoyens dans les domaines de la santé, de l’éducation et du développement socio-économique.

Nous croyons qu’ils doivent nous servir de boussole pour cette nouvelle année 2016 en mettant l’intérêt général au-dessus de certains débats partisans.

Nous voudrions demander particulièrement à chacun d’entre nous  et à tous de placer nos engagements au dessus de l’esprit de division.

Nous avons besoin de tous,  pour porter et consolider cet engagement  collectif  scellé à Bonn  en 2009.

Le CMDT poursuivra ses actions sur le terrain en cette nouvelle année 2016 dans le seul et unique but de contribuer :  

  • ·         au bien-être de nos concitoyens en luttant contre la pauvreté ,
  • ·         au respect de la vie humaine,
  • ·         à la consolidation d’un Etat de droit  ferment de la  prospérité et de liberté pour  faire  du Togo l’or  de  l’humanité.

Bonne année 2016 !

Ayité CREPPY
Coordinateur Général du CMDT

Edito 2015 - par Sabin le 24/12/2015 @ 21:37


Jeunes de la diaspora et du TOGO, Bravo pour votre année scolaire

Un jour en vaut trois pour qui fait chaque chose en son temps

bvacances.jpgL’année scolaire  et universitaire 2014-2015 tire à sa fin et de nombreux togolaises et togolaises de la diaspora ont œuvré tout au long de l’année pour encourager, accompagner leurs enfants, leurs frères et sœurs, neveux et nièces. Bref, nous avons porté comme nous le pouvons  tous ces jeunes gens et jeunes filles qui préparent leur avenir.

Les résultats  vont tomber et de nouvelles  orientations  de formations vont  se construire.

Ainsi va la vie des parents et des familles au Togo ou dans la diaspora . Et , c’est la vraie vie car les problèmes sont réels  tout comme les solutions   qui le sont également.

Félicitations aux familles qui ont assumé leurs  devoirs  , aux  enfants et aux jeunes qui ont beaucoup travaillé tout  au long de l’année pour construire leur avenir.

Je me souviens encore de ces groupes de travail des quartiers qui travaillent ensemble pour réviser, s’épauler, de tous ces jeunes qui n’ayant pas d’électricité  dans leurs maisons  révisent sous les lampadaires publics. Je revois tous ces jeunes qui sous la neige ou la grêle y vont malgré   tout pour réussir.

Quel courage  , quelle envie,  quelle  abnégation .

Nous nous devons  de vous porter pour aller plus loin et plus haut encore dans vos études, apprentissages et formations professionnelles.

Le Conseil Mondial de la Diaspora  Togolaise  est très fière de vous, de votre travail et de vos résultats et nous vous demandons de persévérer.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter  de bonnes vacances méritées.

Ayité CREPPY

Coordinateur Général

 


 

Le vote des Togolaises et Togolais doit être respecté et le verdict des urnes doit s’imposer à toutes et à tous

Le monde déteste le changement, c'est pourtant la seule chose qui lui a permis de progresser.Charles F. Kettering 

Le Conseil Mondial de la Diaspora Togolaise s’oppose avec fermeté à ce qui se passe actuellement au Togo et met en garde les fauteurs de trouble contre toute tentative de verrouillage des résultats des élections présidentielles. Le vote des Togolaises et Togolais doit être respecté et le verdict des urnes doit s’imposer à toutes et à tous.

La CENI doit faire son travail de façon impartiale et dans le respect de la loi.
Nous n’acceptons plus ces incongruités  à la togolaise  caractérisés où tout se termine toujours en bataille et en fraude.

C’est inadmissible que le TOGO reste l’un des rares pays au monde où toutes les élections sont construites sur une constitution non consensuelle, une liste des électeurs comportant jusque 30% d’irrégularités, des dates des élections imposées et revues, des moyens pour dépouiller bricolés , revus et réimposés. Des résultats des élections sont de plus tripatouillés et proclamés au compte goutte et enfin le parrainage de présidents de la sous –région pour valider le tout .Quelle honte !

Bref, les « Togoloseries  » ont recommencé avec une conséquence indéniable : Le Togo est poussé de nouveau dans une de ces crises dont les politiciens ont le secret.

Dans toutes les élections au monde, il y a toujours un vainqueur et un vaincu et l’essentiel est sauvé.

Au Togo, on manœuvre, on cherche à magouiller, à flouer, on menace ,on montre les muscles ,on sort les armes.

S’il y a un vainqueur démocratiquement élu dans ces élections, qu’il soit proclamé vite et bien car le peuple Togolais n’a plus besoin d’une telle crise  .

La diaspora Togolaise dans son ensemble veille et nous ne laisserons pas faire.

Le Togo doit retrouver un président légitime et respecté. La population doit retrouver un cycle de paix véritable et prometteur ; seul gage de l’état de droit, l’intérêt général et le développement.

Le Togo et les Togolais doivent renouer dans les meilleurs délais avec un cycle démocratique vertueux et durable.

Ayité CREPPY

Coordinateur général du CMDT

 


 

 Les chiens de faïence ou le scénario du pire

"Tout le monde croit que le fruit est l’essentiel de l’arbre quand, en réalité, c’est la graine." Nietzsche

Comme évoqué dans l’article précédent , pour nous au CMDT, préparer l’avenir du Togo, c’est de se préoccuper du présent pour en dégager les possibles et les occasions d’agir.
Le CMDT a mis tout en œuvre pour être force de solutions et de propositions ces dernières années parce que le Togo est pour nous un bien commun .
Le scénario dénommé « Les chiens de Faïence » dans notre vision aura pour conséquence de Favoriser le repli sur Le Togo interne, consolider la fragmentation du Togo, continuer la gouvernance actuelle et fonctionnement actuel du Togo ».
Ce scénario n’est pas un objectif visé et souhaité, il est la conséquence des agissements des acteurs politiques actuels et pourrait se réaliser pour le futur si la prise de conscience n’est pas effective.
Ce qui favorise le repli du Togo interne porte sur les décisions, les évitements et les mauvaises politiques qui ignorent une partie des togolaises et togolais à l’intérieur comme à l’extérieur. La diaspora Togolaise n’a toujours pas le droit de vote.
Les uns se gaussent d’unir, on se retrouve dans la réalité sur une politique systématique de désunion. Les autres se vantent d’agir pour le Togo entier mais ne privilégient dans leurs partis et organisations que des membres de leurs familles, leurs clans et des personnes issues de leurs régions.
Et pendant ce temps, 2 millions de Togolais de la diaspora qui contribuent pour 11% du PIB sont ignorés dans leurs droits élémentaires pour choisir les dirigeants de demain.
Le Togo se divise et est de plus en plus divisé sur l’essentiel. La culture politique ambiante ne règle rien car le comportement binaire est devenu la règle des camps retranchés, opposés sur tout, l’essentiel, le minimum vital.
Si les forces de division l’emportent dans cette élection présidentielle en s’appuyant sur les pratiques de gouvernance actuelle, le Togo, vidé de ses forces vitales risque de connaitre le pire : Une fragmentation durable qui peut aboutir à des entités irréconciliables.
Réveillez-vous, mesdames et messieurs les politiques, de la société civile togolaise, créez des ponts entre les togolaises et togolaises, instaurez la non-discrimination comme principe de base, faites respecter la constitution du TOGO, ayez un sursaut de respect et si possible d’amour pour ce pays. Donnez de l’air au TOGO , aux togolaises et aux togolaises qui seul pourra générer l’énergie positive des togolais de l’intérieur et de l’extérieur.
Le TOGO en a besoin , son avenir en a besoin, sa pauvreté endémique doit disparaitre et son développement doit s’amorcer sous de meilleures auspices. Bref , évitons le scénario du pire car tout le monde y perdra.

Ayité CREPPY
Coordinateur général du CMDT

 


 

Mmes et MM les candidats aux élections présidentielles ! Vous avez le choix

"Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir mais de le rendre possible."  Antoine de Saint-Exupéry

 Des signaux forts  du  CMDT pour envisager l’avenir du Togo

Sollicité au pied levé en décembre 2014,  pour contribuer à la réflexion nationale sur la vision du TOGO 2030, le CMDT mit tout en œuvre pour être force de propositions, mais aussi source de  solutions parce que nous sommes convaincus que le Togo est pour nous un bien commun à partager.

Pour nous, préparer l’avenir du Togo, c’est  nous préoccuper du présent pour en dégager les possibilités et les occasions d’agir. C'est contribuer à faire évoluer le Togo dans un cadre libre et démocratique.

Compte tenu de sa solide expérience, le CMDT s'affirme comme l' organisation fédératrice qui peut porter la plupart des projets qui vont dans ce sens, fière de son ambition en la matière.

Il reste cependant, un impératif : LA CONFIANCE donnée, reçue et  vécue.

Nous avons à cœur de l’instaurer, de la magnifier et de la faire vivre pour mettre en place ce plan et nos propositions pour l’avenir du Togo Vision 2030 autour de  scénarii  très importants.

Après avoir identifié les 5 catégories d’enjeux qui sont déterminants pour l’avenir de notre pays, le Conseil Mondial de la Diaspora Togolaise a proposé des solutions autour de 4 scénarii.

Durant ce qui s’amorce comme campagne électorale dans cette cacophonie alarmante, nous avons choisi pour notre part, d’entrer en  dialogue avec les Togolais, non seulement sur les enjeux mais aussi et surtout les scénarii qui constituent autant de signaux susceptibles de clarifier et de booster  l’avenir du Togo.

Les 5 catégories d’ enjeux évoqués dans notre contribution portent respectivement sur les points suivants :

  • Reconnaitre la citoyenneté, droits et vote de la diaspora
  • Animer et promouvoir la diaspora
  • Assurer l’unité nationale  dans la diversité de la diaspora
  • Faire de nos ambassades des maisons de la diaspora
  • Associer la diaspora aussi bien dans le développement que les partenariats de développement du Togo
Les Quatre scénarii envisagés portent quant à eux sur les axes suivants :

*    L’hirondelle : « siffler la fin de la récréation  non démocratique  »  élaborer une stratégie de développement globale qui servira  de levier pour tous les acteurs de la diaspora
*    Le phénix : «faire renaître le Togo «  or de l’humanité, Instituer  une véritable coopération qui transcende les intérêts individuels ou tribaux des togolais de l’intérieur pour le rayonnement et favoriser l’intérêt général »
*    L’énergie  positive : « mobiliser l’énergie des togolais  de l’intérieur comme de l’extérieur » pour aller de l’avant et en faire le fer de lance du renouveau économique et social
*     Les chiens de Faïence : « Favoriser le repli sur le Togo interne, consolider la fragmentation du Togo, continuer la gouvernance actuelle et le fonctionnement actuel  du Togo »

Mesdames et messieurs qui  désiriez diriger le Togo, méditez bien ces scénarii car vous avez le choix  de promouvoir des projets et d’animer une campagne sur l’un et l’autre de ces axes.

Le Togo vous regarde, le monde entier vous jauge, le CMDT est disposé à vous faire bénéficier de ses réflexions car il y va de l’avenir du Togo.

Ayité CREPPY
Coordinateur Général du CMDT

 


 

   Le TOGO est entré en campagne électorale

Le courage, c’est d’aller à l’idéal et de comprendre le réel (Jean Jaurès)

togoelect.jpg      Le Togo est entré en campagne électorale et tous les coups sont permis. Les amis d’hier deviennent  des adversaires  pendant quelques mois.
C'est l'occasion pour ceux qui veulent exister ou faire commerce de leur «capital politique», de sortir. Quoi de plus normal que les déclarations intempestives pullulent.
    Malgré de nombreuses sollicitations de toute part, la constitution de (année) manipulée discrètement en (année) n’est toujours pas rétablie dans sa forme initiale, laissant obscures les règles du jeu électoral. N'est-ce pas dans ce contexte que le nouveau président, tel un phénix, renaîtra de ses cendres pour nous mythifier afin de continuer à mieux nous mystifier ?
Pauvre Togo, qu’as-tu fais pour mériter cette immobilité sclérosante dans un monde qui bouge et évolue ?
     Bien que le Togo ne manque pas de femmes et d’hommes valeureux, compétents et capables, il est notoire que l'initiative politique de notre pays n'appartient pas à tous ses citoyens comme on pourrait le croire. C'est que très tôt, elle est devenue le patrimoine local des femmes et des hommes du passé de ce pays, qui ont depuis lors, confisqué son passif à leur seul profit.
      A quoi servent après tout, ceux qui dirigent le Togo, le prétendent ou y aspirent ?
Tout renoncement se paye et beaucoup de nos compatriotes ont déjà perdu la boussole du Togo en y laissant prospérer une pauvreté galopante qui ne trompe plus personne.
Le nouveau président ou la nouvelle présidente aura à cœur de relever les défis du Togo, faire enfin rentrer ce pays dans le 21ème siècle en y confortant l’Etat de droit, l’intérêt général et bien entendu, un développement  harmonieux et responsable.
Bon courage aux électeurs qui aspirent à l’idéal et qui veulent surtout le changement définitif du réel.

Pour le CMDT

Ayité CREPPY

Coordinateur Général


Voeux pour 2015 - par CMDT le 28/02/2015 @ 18:26

Les vœux du CMDT :   2015, un nouvel élan pour le  TOGO, Or de l’humanité
L’année s’en va, l’année revient. Celle qui est partie nous a  amené son lot de joies et de peines.
Celle qui arrive est pleine de promesses de joie, de vie,  d’amour et d’engagements renouvelés pour le Togo.
Je voudrais souhaiter à chacun et à tous,  mes sincères vœux de vitalité, de joie intense, de vie douce mais aussi d’engagements pour les plus démunis d’entre  nous.
Je souhaite à la diaspora Togolaise remarquable sur tous les points de persévérer dans
bonneanne2015.jpgson engagement multiforme pour le Togo.  Cet engagement traduit à bien des égards son sens du devoir renouvelé pour aller de l’avant tant au niveau familial que pour le développement du pays.
 On ne peut être heureux tout seul. Parce que le bonheur a besoin de familles, d’amis , de compagnons, je vous souhaite de partager tous les bons moments de votre vie.
Oui, le collectif a un sens et le sens de la vie en collectivité est une nécessité ici et ailleurs car  l’action collective porte chacun d’entre nous, l’épaule, démultiplie l’intelligence et le talent de tous. Le collectif est une énergie en mouvement durable.
Ce mouvement-là entraine des projets. C’est pourquoi, je vous souhaite une année nouvelle de projets  petits ou grands mais des projets qui nous tracent  des perspectives et nous incitent  par-dessus tout  à donner le meilleur de nous-mêmes.
2015 est une année importante pour le Togo car elle verra une autre élection majeure se dérouler.
Nous souhaitons au Togo de profiter de cette occasion pour renouer avec  le cercle vertueux  d’une démocratie responsable, la désignation de dirigeants œuvrant  pour l’intérêt général, capables de transformer ce pays et d’aider le plus grand nombre à  améliorer leurs situations individuelles et collectives  dans un Etat de droit.
Cette nouvelle année doit symboliser  par-dessus tout un nouvel élan pour le Togo, or de l’humanité qui devra retrouver son éclat, son rayonnement et son envie de rassembler les Togolaises et Togolais  de l’intérieur comme ceux  de la diaspora au service  d’une dynamique nouvelle.

Bonne année à chacun et à tous, vive le Togo or de l’humanité.
Ayité CREPPY
Coordinateur Général du CMDT

Nous sommes tous Charlie - par CMDT le 28/02/2015 @ 18:25

 « Il faut faire le pari que les avancées du bien se cumulent mais que les interruptions du mal ne font pas système » Paul Ricœur

La France, notre  pays de liberté , de naissance, d'adoption et de séjour est touchée  durement par une vague d’actions terroristes  inacceptables en ce début d’année 2015 .

Nous  condamnons avec fermeté ces actes ignobles et tragiques qui ont tué  des français innocents, victimes de cette barbarie.

Faut-il le rappeler, au Conseil Mondial de la Diaspora Togolaise, nous avons choisi d’agir  sur la base  de la  vision  d’une société républicaine qui privilégie l’Etat de droit, l’intérêt général, le respect des valeurs de liberté, d’égalité, de fraternité et de laïcité.

Le forfait de ce groupe d’individus a porté un coup fatal au vivre ensemble, au pacte républicain et à la cohésion sociale car en attaquant le journal Charlie Hebdo et en tuant des journalistes, des civils, ce sont nos symboles qu’ils ont tués.

Les conséquences de cette atteinte à notre bien commun, les valeurs républicaines, la liberté d’expression et la laïcité sont réelles.

Nous sommes tous français dorénavant car l’atteinte à la France est une atteinte à notre intégrité, à notre  mouvement et à notre démocratie.

Nous invitons toutes les diasporas en général, la diaspora togolaise composée de nombreux citoyens français d’origine togolaise à participer partout où elle réside dans le monde, aux marches de soutien et de solidarité avec la France et les français.

Plus que jamais, soyons tous CHARLIE. Portons et défendons sans équivoque nos convictions républicaines françaises, dont la liberté d’expression.

Pour cela, je sais pouvoir compter sur chacun de nous tous.

                                                                        Ayité CREPPY

                                                           Coordinateur Général du CMDT


La trêve de noël est une nécessité humaine. - par Ayite CREPPY le 29/12/2014 @ 02:04

" Dégage toi dans la mesure où tu t’engages sans compter,
Prends de la distance dans la mesure même où tu communies fraternellement à Autrui
Prends le temps de vivre amicalement avec toi-même, Respire, reprends haleine
Apprends dans le repos du corps et de l’esprit
La calme lenteur  de toute germination "

Extrait de la règle  de Reuilly (Diaconesses de Reuilly de Versailles)

Vous êtes nombreux à vous préparer à fêter noël en famille ou avec vos amis et ce quelques soient vos confessions et choix philosophiques.

La trêve de noël dépasse le cadre confessionnel pour relier à l’essentiel, la famille, les aminoel.jpgs, le repos, la joie, la fête, le changement de rythme et d’activités.

Vous êtes nombreux à vous rendre au Togo pour vous ressourcer et passer  de bons moments avec ceux que vous aimez, retrouver des repères d’enfance, partager des mets succulents et s e retrouver.

La trêve de Noël c’est notre oxygène, notre vidange et notre carburant à la fois et ce, quelque soit la teneur de l’année que vous avez passé.

Il est indispensable de faire cette trêve et de s’adonner à autre chose  qui devra  nous permettre de redémarrer.

Chers amis, chers frères et sœurs, observez cette trêve pour prendre de la hauteur, de la largeur et de la profondeur.

La trêve c’est tout cela à la fois, alors profitez de cette période  pour se préparer aux prochaines échéances de la vie  là où vous êtes et pourquoi pas  penser au Togo, ce pays fantastique qui nous a vu naitre  pour certains et qui constitue une partie de notre vie pour le plus grand nombre .

Notre diaspora formidable a besoin d’hommes et de femmes  reposés et ressourcés pour agir et durer.

Joyeux noël à chacun et à tous, à vos familles et amis et bonne trêve.

Ayité CREPPY

Coordinateur Général

 


 

LE CMDT OPTE POUR LA VOIE DE LA SAGESSE

Communiqué du 1ER Décembre 2014

La Diaspora togolaise dans sa grande diversité ne peut rester insensible aux bouleversements intervenus au Burkina-Faso. Le rôle de la Diaspora de ce pays frère et ami a contribué aussi à mettre fin aux velléités de modification de la Constitution.

Au Togo, le peuple souverain s’est choisi une Constitution par référendum en 1992. Depuis, de nombreux changements sont venus dénaturer le choix du peuple togolais.

Il y a cinq ans déjà, lors de son congrès constitutif  à Bonn, le Conseil Mondial de la Diaspora Togolaise avait déjà proposé comme  solution de sagesse  incontournable, le retour à la constitution de 1992, véritable pierre angulaire de la reconstruction d’une démocratie apaisée et prometteuse.

Si le temps n’a pas été mis à profit pour y parvenir, il faut maintenant y remédier  car il y va de l’avenir du Togo tout entier pour poser les bases incontestables de l’Etat de droit,  de l’intérêt général et du développement.

 Il est donc du devoir du CMDT de rappeler que les prochaines élections présidentielles  doivent se dérouler dans la paix, la transparence et que de l’ensemble des voix des Togolais de l’intérieur comme de l’extérieur puissent  émerger de la vérité des urnes.

Aussi,  le Conseil Mondial de la Diaspora Togolaise  rappelle que :

1. le droit de vote pour la Diaspora n’est toujours pas d’actualité et qu’une décision des autorités togolaises pour corriger cette anomalie permettrait d’apporter des gages d'une ouverture réelle du pouvoir actuel ;

2. Par ailleurs, l'ensemble de la Diaspora doit s'engager pour choisir et construire  le futur du Togo. Aussi, il est demandé à chaque compatriote de faire tout son possible pour convaincre son entourage pour que les principes fondamentaux du vivre ensemble avec le choix des responsables que le peuple s’offre puisse se faire dans un cadre propice à la vérité des urnes.

La voie de la sagesse est aussi celle qui permet de rentrer dans l’histoire.  C’est aussi la voie qui évitera des bains de sang au Togo.

Le Coordinateur Général du CMDT

Ayité CREPPY


Du Bon Usage du Droit - par Michel KINVI - (USA) le 20/12/2014 @ 11:59

“The True Administration of Justice is the Firmest Pillar of Good Government" 
inscription au fronton de la Cour Suprême de l’État de New York

Évoquer le bon usage du droit, c’est insister sur la nécessité pour ceux qui élaborent la loi et ceux qui l’appliquent de prendre en compte, avant toute chose, les principes qui fondent le droit. Et dans le contexte où nous sommes, il s’agit précisément du droit républicain puisque le droit divin , le droit féodal et le droit totalitaire n’ont plus cour de nos jours ou ne doivent pas avoir cour au sein de notre espace politique.

Il est important de rappeler que le droit républicain que nous épousons est fondé sur les principes éthiques exposés par les Lumières en Europe au cours du 18e Siècle. Ces principes éthiques eux-mêmes étaient tirés des anciennes théories de la morale de la raison élaborées deux mille ans auparavant par les philosophes grecs de l’Antiquité à savoir essentiellement les Stoïciens et les Platoniciens. Ce que les penseurs de l’Age d’Or intellectuel grec antique avaient fait deux mille ans avant les Anglais, les Français et les Allemands des Lumières avait consisté à exercer la raison critique pour placer la personne humain, l’individu au centre de toutes les préoccupations de l’action publique, du jeu politique. Alors, pour faire bon usage du droit, il faut s’éclairer des enseignements de ces anciens. 

Recourir aux fondamentaux, retourner à l’Éthique Originel

Que ce soit aux Etats-Unis, en France, en Angleterre ou en Allemagne, le constitutionaliste du républicanisme vise la garantie de deux principes fondateurs : le principe de Liberté et le principe d’Ordre. Et la question diagonale qui traverse toute réflexion constitutionaliste républicaine est : « Comment protéger la Liberté naturelle de l’individu tout en préservant l’Ordre social ? »

Et il faut préciser dans cette démarche que la liberté est une finalité et l’ordre est un moyen.

De là, le génie véritable de chaque nation se manifeste dans son habileté à trouver à cette question

critique une réponse adéquate qui garantisse les deux principes tout en restant cohérent avec l’histoire particulière de son peuple, son âme, son identité.

Quand tout est bien fait, les nuances par pays ne proviennent seulement que des histoires particulières des peuples, mais les principes universels demeurent à la base de la loi. Autrement dit, respecter l’esprit de la loi républicaine, c’est garantir dans son élaboration et dans son application ses principes fondateurs, la Liberté et l’Ordre.

Mais qu’est-ce que l’ordre républicain ?

Tandis que tous les théoriciens de la philosophie politique du républicanisme, principalement John Locke, Jean Jacques Rousseau et Emmanuel Kant, ont suffisamment traité du principe de liberté et d’autonomie de l’individu, ils étaient restés cependant timides ou vagues, en ce qui concerne l’ordre républicain. Ils n’ont pas eu l’audace idéaliste de leurs ancêtres stoïciens et platoniciens antiques.

Dans l’Antiquité, le génie particulier de Platon avait consisté à faire un parallèle entre les profils de l’Âme humaine (la psychologie des caractères des hommes) et les divers systèmes politiques qu’ils engendrent forcément. En résumé, dans une société où les âmes en dominance ne sont pas à la fois bien instruites, courageuses et tempérées, cette société est toujours une société d’injustice et de désordre. Les anciens penseurs avaient compris qu’on ne peut pas séparer la politique de la morale.

Le maître stoïcien Zénon de Citium, après Platon, croyait carrément que seule la sagesse et la tolérance permettent aux hommes de vivre en bonne communauté, insinuant un ordre républicain fondé sur la morale rationnelle et des lois de volonté générale. 

Au temps des Lumières, seul Kant avait effleuré l’ordre républicain, mais il l’a plutôt traité dans une perspective internationale dans son ‘’PROJET DE PAIX PERPÉTUELLE’’  en 1795. Rien n’est suffisamment élaboré sur l’ordre républicain à l’intérieur de l’État par Kant, il a traité de l’organisation des pouvoirs sans indiquer clairement ce qui fait l’essence de l’ordre durable dans la république. On voit bien que les anciens étaient allés plus loin et étaient plus clairs que les nouveaux sur cette question.

Alors, faute d’une définition précise et d’une théorisation explicite par les nouveaux penseurs des Lumières, les régimes républicains nés depuis lors ce sont saisis de la notion internationale de Paix de Kant et l’appliquent excessivement dans le contexte national. Et ils se servent souvent de la force répressive de la police pour arriver à cette fin.

Il est prouvé avec le temps que l’ordre républicain maintenu à travers une pacification policière est loin d’être un moyen suffisant pour obtenir l’ordre véritable qui induise la liberté républicaine au sein d’un État. Car le climat de paix sociale peut être trompeur. La tranquillité, le silence, le manque d’agitation publique peut cacher un bouillonnement intérieur dans les cœurs, qui n’attend que d’atteindre un trop plein pour déborder comme une mer de feu. Ainsi il vaut mieux conclure que c’est plutôt la sérénité dans les cœurs qui fonde l’ordre républicain véritable et non la paix sociale apparente qui est souvent trompeuse.  

C’est bien soucieux de cette nuance très importante que les anciens de la Grèce avaient exigé que dans la République les citoyens soient gouvernés par des lois impersonnelles adoptées par des législateurs instruits et éclairés, et que la loi doit être appliquée par des magistrats à la fois instruits, courageux et tempérés. Il faut surtout se référer à Platon à ce sujet.

Donc dans l’entendement des précurseurs antiques du républicanisme, la cité doit être administrée par les meilleurs citoyens, et ici qui dit meilleurs citoyens parle de ceux qui rassemblent à la fois les trois vertus publics fondamentaux : l’Instruction, le Courage, et la Tempérance. L’instruction permet d’avoir la connaissance, l’expérience et les informations suffisantes pour prendre des décisions éclairées et bénéfiques pour tous. Le courage permet d’avoir la confiance en soi pour aller au-devant des défis grandioses immanquables qui se posent au peuple, et la tempérance permet d’avoir la maîtrise de soi pour discipliner ses pulsions personnelles, claniques ou partisanes internes qui poussent à la corruption et aux excès de luxures et de violence.

Bien légiférer et bien administrer au Togo

Pour traiter du cas particulier du Togo, où l’exigence des réformes constitutionnelles et institutionnelles demeure une questionne épineuse, il faut impérieusement rappeler aux acteurs actuels qu’il doivent :

1-  dans un premier temps prendre une connaissance approfondie de l’histoire particulière, objective et véritable du Togo. Le Togo moderne a 130 ans d’histoire. Il faut bien connaître cette histoire dans son objectivité afin de bien légiférer pour ne pas frustrer l’âme et déformer l’identité du peuple.  

2- dans un deuxième temps, les acteurs doivent s’instruire suffisamment du système politique de républicanisme depuis ses origines afin de mieux définir les principes, de bien distinguer les finalités et les moyens pour s’aider à mieux administrer le pays dans un ordre durable vers un idéal noble qui garantisse la liberté de la personne pour rendre ainsi sa dignité à chaque citoyen.

Dans ce sens, un débat franc sur la constitutionalité ou la scientificité d’une loi fondamentale ne sera pas réduit à une réflexion exclusivement juridique. Un tel débat devra être global dans une approche holistique qui tire des conclusions synthétiques transversales où les sciences et les arts les plus proches de la politique interviendront à savoir essentiellement l’histoire, le droit, la sociologie, la philosophie, l’économie politique.

Le débat contradictoire que des juristes Togolais, Dodji Kokoro et Komi Wolu tentent d’initier sur la question de la loi fondamentale s’enrichira et trouvera de meilleures conclusions s’il ne se confine pas dans le juridisme. La difficulté politique au Togo tient moins directement du droit, il tient plus directement de l’Éthique.

Il faut saluer les contributions que l’écrivain Agbotta Zinsou a faites sur la question dans son article ‘’Scientifiquement Hors-la Loi’’ publié hier par togocity.com   et l’interview accordée par l’ancien Secrétaire Général de l’UCJG, directeur de l’APED Seth Kluvia au journal Pa-Lunion sur les événements décisifs du 31 Mai 1957 et publiée hier sur Icilome.com . Ce sont des points de vue et des informations qui enrichissent à quelque niveau  ce débat important.

En somme, pour conclure, nous devons avoir l’ambition de faire gouverner la cité par les meilleurs citoyens tels que définis par le républicanisme à son origine ; et il faut viser toujours et sans relâche la liberté naturelle de la personne humaine, de l’individu, comme finalité de l’action politique au sein de la République. Car c’est dans la liberté républicaine que l’individu déploie toutes ses potentialités et contribue efficacement à la prospérité collective. Le législateur et le magistrat sélectionnés parmi les meilleurs en vertus publics - instruction, courage et tempérance - doivent veiller à cela.

Michel KINVI - (USA)


Préparer l'avenir du Togo - par CMDT le 30/11/2014 @ 15:30

« Ni rire, ni pleurer, mais  comprendre »  SPINOZA

Nous nous interrogeons souvent sur l’instance où se discute et se prépare l’avenir du TOGO, à l’Assemblée Nationale ? à la Primature ? à  la Présidence ? dans les ministères ? au sein des partis politiques ? des syndicats ? avec les organisations de la société civile ?

Nous nous demandons parfois quel est le sens et la vision de ce pays en proie à des décisions de court terme, à des manœuvres permanentes, à des oppositions dures et parfois stériles.

Nous nous demandons encore où s’échangent collectivement et paisiblement avec respect tous les plans directeurs pour faire progresser les domaines prioritaires du TOGO.

Nous nous demandons en permanence où se trouvent les forces de transformation morales et matérielles sans oublier les amortisseurs de notre pays ?

Vous l’aurez compris, le TOGO échappe au plus grand nombre de ses citoyens car sans consultations, délibérations, échanges, propositions, contradictions, projets communs, on ne peut pas prétendre construire un pays.

Le TOGO manque-t-il de tout l’arsenal d’un pays qui se veut moderne, sens, vision, méthode de travail ?  Quelle est  la place de la démocratie participative dans notre cher pays ?

Le travail de vision amorcé depuis ces derniers mois arrive-t-il trop tard ? sert-il de faire valoir ?  est- ce une mystification de plus ?

Le potentiel de développement, les possibles et  enjeux sont-ils réellement  partagés ?

Qui a-t-on consulté au sein de la diaspora Togolaise ?

Toute initiative aussi louable soit-elle doit être posée sur des bases crédibles  c’est-à-dire rassembleuses, ouvertes, contradictoires.

L’avenir du TOGO est à ce prix , celui de l’exigence, de l’ambition partagée et de l’exemplarité.


L’ETAT DE DROIT D’ABORD POUR LE VAILLANT PEUPLE BURKINABE - par CMDT le 20/11/2014 @ 22:05

"LA LIBERTE EST DE FAIRE CE QUE LES LOIS PERMETTENT" Montesquieu


Le peuple courageux du Burkina Faso vient une fois de plus de changer de destin par des pressions interne et externe exercées sur l’ancien président qui a voulu changer la constitution, cédant ainsi à cette maladie juvénile qui condamne bon nombre de présidents africains à demeurer à vie au pouvoir.

La détermination de ce peuple courageux et très respectable a été plus forte que celle des apprentis sorciers.

Nous tenons à saluer ce résultat politique qui doit devenir la règle partout en Afrique et au Togo.

On ne doit pas, pour des motifs avouables ou non, confisquer le pouvoir politique d'un pays car, ce faisant, on crée une situation d’instabilité permanente et on annihile la dynamique de progrès et de développement de ce pays.

C’est pourquoi au CMDT,  nous avons coutume de dire haut et fort :  

"Le développement ? D’accord ! 

L'intérêt général ? Bien sûr ! 

Mais l'Etat de droit d’abord !

L’Etat de droit reste en effet  la pierre angulaire du respect  des  institutions, de la sauvegarde de la justice et des valeurs de droits dans tout pays car, un 

État de droit suppose des normes juridiques qui sont elles-mêmes hiérarchisées d'une manière explicite.

Ainsi, la décision d'un policier vaut moins qu'une loi. L'ordre hiérarchique des normes juridiques place au sommet, la  constitution du pays, puis les ententes internationales signées par l'État, puis les lois, et ensuite les règlements.

Toutes les décisions administratives prises quotidiennement par les organes de l'administration publique se situent au dernier échelon de cet ordre.

Le pouvoir d'un fonctionnaire n'est donc pas absolu parce qu'il est encadré par cette hiérarchie. Un citoyen, devant un abus présumé ou réel, pourra ainsi utiliser les normes juridiques supérieures pour demander une correction ou une réparation. Après avoir examiné la teneur de la requête, les tribunaux rendront un jugement en se référant à la hiérarchie des normes.

Un président n’est pas au dessus des lois, les forces armées non plus.

Chers frères et sœurs burkinabé, vous avez tracé la route aux peuples africains qui doivent suivre vos pas, ceux de votre respect de la liberté, des règles et de la volonté de reconstruire un avenir plus respectueux des aspirations de votre peuple.

Merci pour votre action résolue et efficace. Vous êtes devenus la lumière de l’AFRIQUE toute entière.


Appel du 3ème Congrès du CMDT à la classe politique togolaise - par CMDT le 10/11/2014 @ 21:12

« La démocratie est d’abord un état d’esprit ». Pierre Mendes France

Appel du 3ème Congrès du CMDT à la classe politique togolaise

Réunis en Congrès les 12 et 13 juillet à Lille, sous la thématique suivante:  Pour un Togo libre, démocratique et prospère, quel engagement renouvelé de la Diaspora ?

Nous, Conseil Mondial de la Diaspora Togolaise (CMDT), après analyse de la situation politique, avons décidé de lancer un ultime appel à toute la classe politique togolaise pour le Togo, notre Bien commun à tous.

Le Togo doit sortir de l’ornière pour prendre pour de bon le chemin de la modernité,  le seul chemin qui mènera notre peuple vers son propre destin et celui de son épanouissement total.

A la création du CMDT à Bonn (Allemagne) avec toutes les bonnes volontés de la Diaspora Togolaise venues des quatre coins du monde, nos objectifs étaient de :
  •      créer un cadre structurant permettant à la Diaspora togolaise de pouvoir se retrouver et échanger sur les problèmes inhérents à la vie dans nos pays d’accueil
  •     fédérer toutes les organisations togolaises pour porter ensemble un projet, celui d’aider notre peuple à bâtir un Etat de droit
  •     être un organe consultatif des autorités togolaises sur les questions d’intérêt touchant au Togo dans les pays d’accueil dans les relations bilatérales ou multilatérales
Cinq ans durant, nous avons eu de multiples rencontres, notamment avec des responsables européens et des responsables d’organisations sœurs de la Diaspora Africaine, un peu partout dans le monde.  Mais s’agissant des responsables togolais, notamment de la classe politique en général et du pouvoir en particulier, ces rencontres sont difficiles voire impossibles : si nécessité il y a de le redire, le CMDT n’est pas l’ennemi de la classe politique togolaise. Le CMDT n’a pas vocation à briguer le pouvoir, même s’il essaie de remplir pleinement le rôle qui est le sien d’occuper sa place en tant qu’organisation de la société civile togolaise. Et cela, il entend l’occuper pleinement.

En effet, comment  admettre qu’un quart de siècle passé, notre pays continue singulièrement sur la voie risquée de l’arbitraire, titubant sur le chemin de la démocratisation, faisant un pas en avant et deux pas en arrière ?                         
Comment continuer d’accepter une orientation illisible qui fait la part belle à l’immobilisme lorsque les années passent et se ressemblent, offrant à la pauvreté, plus de victimes de jour en jour ?                                       

Comment imaginer un seul instant que le Togo puisse tourner le dos à des réformes alors que le monde bouge, le monde est changement, et pour s’y adapter, aucun état, aussi puissant soit-il, ne peut balayer d’un revers de mains, les réformes de nos institutions ?         
Comment continuer à croire qu’on peut hypothéquer à jamais l’avenir de toute une jeunesse par des tours de passe-passe indéfiniment ?

Devant cette situation préoccupante, nous avons décidé de :
  •      renforcer une grande campagne de mobilisation auprès des Togolaises et Togolais de la Diaspora pour qu’ensemble nous accompagnions la classe politique dans ses obligations citoyennes pour œuvrer dans l’intérêt du peuple,
  •     peser sur les décisions des pays d’accueil dans leurs relations avec le Togo,
  •     nouer et faciliter des  relations possibles  de coopération entre organisations de la société civile dans les pays d’accueil et les organisations togolaises.
Nous appelons toute la classe politique à mener ensemble le combat, l’ultime combat qui donne du sens à l’engagement qui est le vôtre afin de garantir la paix civile, ferment de l’évolution de notre peuple. Puisse 2015 ne ressembler ni à 2005, ni 1990!                                                                           
Fait à Lille, le 13 juillet 2014
Le Congrès.

DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 ] SuivantFin
Présentation

Fermer Historique

Fermer Participation

Fermer Comité de Pilotage

Fermer Adhesion

Réseaux
Sites Partenaires


  cvu.jpg
LogoBlanc.gif

M'inscrire au CMDT
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
52 Abonnés
Recherche



Visites

 175372 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

^ Haut ^